Le carrelage qui se fissure

Le carrelage qui se fissure

Si votre carrelage est fissuré, il est essentiel, dans un premier temps, d’en déterminer la raison, avant d’appeler un professionnel pour réparer son carrelage. En effet, cette étape préalable pourra permettre de corriger la cause sous-jacente, pour ne pas que le nouveau carrelage se fissure lui aussi.

Déterminer la cause d’un carrelage fissuré

Il ne faut jamais prendre à la légère des fissures dans un carrelage. De nombreuses raisons peuvent conduire un carrelage à se fissurer, comme par exemple la chute d’un objet lourd, un affaissement ou un tassement du support, une absence de joint de dilatation ou encore une pose du carrelage mal effectuée.

Une fois la cause déterminée, il est alors temps de procéder aux réparations. Parfois, il n’est pas nécessaire de remplacer tout le carrelage ; c’est le cas par exemple si c’est un objet dont la chute a endommagé le carreau ; dans ce cas, il suffit juste de remplacer celui-ci.

C’est d’ailleurs pourquoi il est recommandé de toujours conserver quelques carreaux de carrelage supplémentaires pour pouvoir réagir face à ce type de problème.

Dans d’autres cas, notamment en cas de malfaçon dans la construction, il est possible de faire appel à la garantie décennale du constructeur : mauvais dosage du ciment ou de l’eau, défaut dans l’armature de la chape, etc. Néanmoins, la procédure est longue et complexe, et vous pouvez préférer appeler un professionnel pour réparer le carrelage immédiatement.

Appeler un professionnel pour réparer son carrelage

Qu’il s’agisse de remplacement du carreau ou réparation, il est préférable de faire appel à un carreleur. Il utilisera son savoir-faire et son expérience pour inspecter la fissure, vous conseiller sur les travaux préalables à effectuer pour que les fissures ne reviennent pas par la suite, avant de changer le revêtement.

Par exemple, le carrelage peut se fissurer parce qu’il n’est pas adapté ; un carrelage doit en effet répondre à certains critères pour jouer son rôle adéquatement ; pour cela, il faut se reporter au classement UPEC et aux normes PUI pour un carrelage émaillé.

C’est aussi le cas s’il a été mal posé, par exemple parce que la chape n’était pas suffisamment sèche au commencement de la pose ou parce qu’il n’y a pas de joint de dilatation, indispensables pour donner de la souplesse aux matériaux.

Si vous souhaitez appeler un professionnel pour réparer votre carrelage, vous trouverez toutes les coordonnées nécessaires dans l’annuaire du site.

En savoir plus :

Que faire si son carrelage se soulève ? 

Articles en relation