Caractéristique d’un carrelage sur sol chauffant

Caractéristique d'un carrelage sur sol chauffant

Vous avez opté pour un chauffage par le sol qui vous apportera tout le confort dont vous rêvez ? Sachez, alors, que le revêtement de sol sur plancher chauffant ne doit pas être un frein à la libération de la chaleur. Il convient donc de choisir le bon matériau. C’est le cas, notamment, avec :

  • le carrelage grès cérame ;
  • l’ardoise ;
  • le marbre ;
  • la pâte de verre ;
  • la pierre naturelle ;
  • les émaux.

Dans une salle de bain, par exemple, où l’on se déplace pieds nus, il est désagréable de ressentir le froid. Prenez conseil auprès d’un professionnel du bâtiment qui vous renseignera sur la caractéristique d’un carrelage sur sol chauffant.

Carreler son salon chauffé par le sol

Lorsque l’on décide de mettre du carrelage dans son salon avec chauffage au sol, mieux vaut confier cette tache à un artisan carreleur. Le carrelage présente une excellente conductivité et emmagasine la chaleur pour la diffuser sur l’ensemble de la pièce. Encore faut-il respecter certaines conditions lors de sa mise en place :

  • vérifier que le carrelage répond aux normes ;
  • obtenir un avis technique favorable afin d’autoriser l’emploi sur plancher chauffant ;
  • respecter les conseils techniques des DTU (documents techniques unifiés) et CPT (cahier des prescriptions techniques d’exécution) ;
  • utiliser enduit de lissage et mortier colle spécifiques ;
  • s’adapter au classement UPEC (Université Paris-Est Créteil Val de Marne) propre au bâtiment ;
  • effectuer les joints avec un mortier déformable, compte tenu des écarts de température.

Telles sont les conditions permettant d’optimiser votre sol chauffant qui doit être source d’économies d’énergie.

Un sol chauffant et son carrelage

Si l’on applique sur sol chauffant un carrelage ne répondant pas aux normes en vigueur, on expose ce mode de chauffage à un manque de résistance thermique. Car, pour réguler la température de votre intérieur, le revêtement de sol doit être le moins isolant possible. Cette résistance thermique ne doit pas se situer au delà de 0,15 mètre carré par kilo Watt/heure. Dans le réseau de tubes du sol chauffant circule une eau seulement chauffée à 40 degrés C, ce qui représente une consommation d’énergie basse. Avec l’intervention d’un professionnel en bâtiment, vous obtiendrez les meilleures conditions possibles de votre chauffage par le sol.

Pour en savoir plus

Articles en relation